Articles :

Introduction

Les Avions Exposés

Le Salon

Les Avions exposés lors du 49ème Salon du Bourget (les photos seront ajoutés au fur et à mesure).


AAI CORPORATION RQ-7 SHADOW 200 UAV


AERMACCHI M311


AERMACCHI M346


AERO AT 3


AERO L39C ALBATROS


AGUSTA WESTLAND 139


AGUSTA WESTLAND 149


AGUSTA WESTLAND 159


AGUSTA WESTLAND GRAND NEW


AIRBUS A300 ZERO-G


AIRBUS A380-800

Au décollage, le plus gros des avions de ligne du monde, l'A380-800. Dès son entrée en service en 2007, l'avion a ouvert une ère nouvelle dans le domaine du transport aérien. Actuellement, 48 avions de ce type sont déjà en service sur le réseau long-courrier de cinq compagnies aériennes (Singapore Airlines, Emirates, Qantas, Air France et Lufthansa) et offrent à leurs passagers un confort inégalé. Écologique, plus propre et plus silencieux, l'A380 établit de nouvelles normes dans l'écologie et le transport aérien. Il consomme moins de trois litres par passager aux 100 kilomètres, une première mondiale dans ce segment d'avions. En conséquence, cette faible consommation réduit les émissions de CO2, un élément nouveau pris en compte par Airbus dans la conception de ses nouveaux avions. Grâce à la nouvelle génération de moteurs et les performances aérodynamiques de l'A380, l'avion est beaucoup plus silencieux que tous les autres long-courriers actuels. Et il est maintenant prouvé que la cabine de l'A380 est l'endroit du ciel le plus silencieux.

Par exemple, l'A380 est deux fois moins bruyant au décollage et à l'atterrissage que les gros porteurs de la génération précédente. Ceci vient en grande partie de l'étude aérodynamique de l'aile. La portance élevée de la voilure permet à l'avion de voler très lentement et donc de générer un niveau sonore très faible à l'atterrissage comme au décollage. Mais ce sont bien sur les dimensions de l'A380 qui attirent l'oeil ; sa voilure a une envergure de 80 mètres, et la longueur totale du fuselage est de 72,5 mètres. L'extrémité de la dérive se situe à 24 mètres, l'équivalent d'un immeuble de 8 étages. Le fuselage est le plus large du marché puisqu'il atteint les 7 mètres de diamètre. La cabine de l'A380 peut transporter 525 passagers répartis en trois classes, sur des distances allant jusqu'à 15.000 km. Il a été certifié jusqu'au transport de 837 passagers. L'A380 présenté ici aujourd'hui est propulsé par deux Rolls Royce Trent 900, mais les compagnies aériennes peuvent opter pour le GP 700 les moteurs d'Engine Alliance. L'accent de la présentation est porté sur la maniabilité et la facilité de pilotage..



AIRBUS MILITARY A400M

Au décollage, l’A400M Grizzly, un cargo dont les dimensions se situent entre le Lockheed C-130 et le Boeing C-17. Comparé aux avions qu’il est susceptible de remplacer comme les versions les plus anciennes du Hercules ou les Transall en fin de carrière, le Grizzly emporte davantage sur de plus longues distances. Comme ses prédécesseurs, il sera essentiellement utilisé dans des missions de transport de troupes et de fret, pour des évacuations sanitaires, des missions de ravitaillement en vol ou pour de la reconnaissance électronique.

Il a été dessiné pour pouvoir effectuer des vols longues distances à partir de pistes courtes ou de terrains semi-préparés. La maniabilité de l’avion est due avant tout à l’utilisation de commandes de vol électriques actionnées par deux mini-manches. Comme tous les avions commerciaux de la gamme Airbus, le poste de pilotage fait appel à une avionique de pointe qui contraste radicalement avec les avions de génération précédente. Sa fabrication fait largement appel aux matériaux composites, comme la voilure qui est en fibre de carbone renforcée, ou les hélices Ratier Figeac à six pales carbone.

Un détail a beaucoup d'importance : le concept DBE (Down Between Engines ou pales descendantes entre les moteurs). Pour l’expliquer simplement, les hélices avant des moteurs 2 et 4 tournent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, contrairement à celles des moteurs 1 et 3. Ceci permet de limiter la dissymétrie en cas de panne moteur, de limiter les efforts sur la voilure, donc d’alléger la structure, et d'augmenter la portance. Les gains de poids obtenus permettent d’augmenter la distance franchissable ou l'emport de charge utile pour une même quantité de carburant.

Les quatre moteurs TP400-D6 sont identiques et tournent dans le même sens, ce qui limite la maintenance et les coûts d’entretien. Ces moteurs ont reçu la certification EASA en mai dernier.

La chaîne d’assemblage des A400M Grizzly est implantée à Séville. Dans la Royal Air Force, ils prendront le nom d’Atlas.



ALENIA C-27J SPARTAN


ALPHA JET


AN158


APM30 LION


APM40 SIMBA


AS 350


AT802F


AT802U


ATR42MP


ATR72-200



ATR72-600


AWACS


BE 200

- Le Beriev Be-200 est un amphibie capable de remplir aussi bien des missions de transport, de lutte anti-incendie, de transport de fret, ou des missions de recherche et de sauvetage en mer. La cabine pressurisée et climatisée peut accueillir jusqu'à 72 passagers. Dans le cas d’évacuations sanitaires, il peut transporter jusqu'à 30 patients sur civière et sept accompagnateurs de l'équipe médicale. Pour la Recherche et le Sauvetage, l'amphibie peut être équipé de projecteurs et de caméras thermiques, d'un canot pneumatique, de systèmes de surveillance thermique et optique, et de matériel médical. Aménagé dans cette configuration, il peut encore accueillir jusqu’à 45 personnes.

- Mais c’est dans le rôle de bombardier d’eau qu’il vole devant nous aujourd’hui. Le Be-200ES bombardier d’eau est d’une efficacité redoutable sur les incendies attaqués par de l’eau et des produits retardants. Huit réservoirs en alliage d'aluminium sont situés sous le plancher de la cabine dans la section centrale du fuselage. Quatre écopes, deux à l'avant et deux à l'arrière de l'étape de fuselage permettent de remplir 12 tonnes d'eau en 14 secondes en hydroplanant sur un plan d’eau. Ces réservoirs peuvent être également remplis à partir de bouches d’incendie ou de citernes. Ils sont rapidement démontables, libérant ainsi la soute pour le transport de fret.

- Le Beriev Be200ES peut larguer toute sa cargaison d’eau en une seule fois, comme ici, ou effectuer jusqu’à huit largages. Six petits réservoirs auxiliaires d’une capacité totale de 1,2 m3 contiennent les agents retardants. A la vitesse de 120 kt (220 km/h), le Be200 peut larguer ses 12 tonnes d’eau en 1 seconde à la vitesse minimale de 160 km/h (120 kt). Le Be200 Altaïr est propulsé par deux réacteurs D-436TP modifié pour résister à la corrosion marine ; ils ont été conçus par Ivtchenko Progress ZMKB et sont fabriqué par "Motor Sich" en Ukraine.

En 2010, deux Be-200 ont été utilisés en Russie pour combattre les incendies qui se sont propagés à travers le pays.

Ils ont également été envoyés en Israël en décembre 2010 pour combattre l'incendie de forêt du Mont Carmel près de Haïfa.



BELL 407


BELL 412


BELL TEXTRON AH-1Z SUPER COBRA


BELL UH-1Y


BIG FROG


BOEING 737 - 700


BOEING 747- 8 -Freighter



BOEING 747- 8 -Intercontinental



BOEING 787



BOEING B777-300ER


BOEING C-17 GLOBEMASTER III


BOEING CH-47 CHINOOK


BOEING F-15E


BREGUET XIV


CAMCOPTER S100


CASA C-295


CESSNA 172 SP


CESSNA 177


CESSNA CJ4


CHALLENGER 605


CIRRUS SR22


DA40


DA42 MPP

- Le DA42 a été le premier quadriplace construit en grande partie en matériaux composites de Diamond Aviation ; il était à l’époque équipé de deux moteurs diesel Thielert Centurion de 135 cv développés à partir d’un groupe moteur automobile Mercédès.

- La nouvelle génération de DA42 (NG) est équipée de nouveaux moteurs Austro Engines AE300 Turbo Diesel à regulation numérique de 170 cv fonctionnant au kérozène, qui font de cet avion l’un des plus silencieux, sobre, performant et écologique de son temps.

- Basé sur une cellule de DA42NG, la version MPP pour Multi Purpose Platform a pris le nom de Guardian. Présenté en vol par la société Vigie Aviation basée à Quimper, le DA42 MPP est équipé d’une caméra FLIR Haute Définition Starsafire gyro stabilisée dotée d’un zoom grossissant 120 fois, permettant par exemple de lire le nom d’un voilier à plus de 8 km. L’avion dispose aussi d’une caméra thermique pour l’observation de nuit ou la détection thermique. il est possible de retransmettre en temps réel les images prises en vol par le biais d’une liaison HF, le but étant de faciliter l’accès aux images en cas de situation de crise ou de transmettre en direct un évènement sportif. Grâce à l’autonomie de l’avion, il est possible de filmer « au large » dans un rayon de 900 Nm. L’appareil est doté également d’un transpondeur maritime et d’une VHF marine. L’avion qui peut effectuer des missions de 13 heures peut être utilisé pour l’observation du littoral (surveillance de la pollution maritime, dépôts illégaux de déchets, prolifération d’algues ou de méduses), la sauvegarde (surveillance en mer, feux de forêts, reprise de feux, surveillance du trafic routier, contrôle des frontières, lutte anti-drogue,) et à la protection de l’environnement (prévention des catastrophes ou guet aérien).

- Mais le DA42 MPP est aussi une excellente alternative aux voilures tournantes qu’il remplace facilement pour les prises de vues aériennes. Sa caméra HD Cinéflex stabilisée peut prendre en silence des images d’une très grande qualité.



DASSAULT MD312 FLAMANT


DC 3



DE HAVILLAND CANADA DHC1 CHIPMUNK


DO 228 NG

En 2009, RUAG Aviation a repris à son compte la commercialisation du Do 228 dans son usine d’Oberpfaffenhofen. Les voilures viennent toujours de la chaine d’assemblage d’Hindustan à Kampur en Inde, et sont acheminées en Allemagne où se fait l’assemblage final des avions, l’aménagement intérieur, l’intégration de l’avionique, la validation finale et les vols de réception avant livraison.

La différence entre la version NG et le Do 228 d’origine se situe essentiellement dans la motorisation avec des turbines TPE-331 de puissance supérieure, lesquelles entraînent des hélices à cinq pales en matériaux composite de nouvelle génération fabriquées par MT Propeller. La planche de bord intègre une avionique moderne à base d’écrans multifonctions.

Dans sa version Do 228-212, l’avion a reçu sa certification EASA le 18 août 2010 et le premier avion commandé a été livré à un client japonais le mois suivant.



DYN'AERO MCR R180


EC135


EC145 T2


EC175


EC225


EM 11 ORKA


EUROCOPTER X3


EUROFIGHTER TYPHOON


EXTRA 330


EXTRA 330 SC


F406 Reims Aviation


FALCON 2000


FALCON 50


FALCON 7X



FALCON 900


FOUGA MAGISTER


G1 SPYL ULM


GENERAL ATOMICS MQ-9 GUARDIAN UAS


GLOBAL 5000


HAWKER SEA FURY FB MK XI


HK 36 SUPER DIMONA


KING AIR 350


LEARJET 60


LH10 ELLIPSE


LOCKHEED C-5 GALAXY



LOCKHEED L1049 CONSTELLATION


LOCKHEED MARTIN C-130J


LOCKHEED MARTIN F-16C


MAX HOLSTE 1521 BROUSSARD


MIRAGE 2000


MORANE MS760 PARIS


NH90


NH90 CAIMAN


P180 AVANTI


PANTHER


PATROUILLE DE France


PC12


PC21


PC6 PORTER


PIPER PA28


PLANEUR SWIFT


PT17 SUPER STEARMAN


Q400


RAFALE

- Biréacteur polyvalent à voilure delta et empennages canard et commandes de vol électriques produit par Dassault-Aviation.

- Entré en service en 2000, il est produit en version terrestre (Rafale B et C) pour l’Armée de l’air et en version navalisée (Rafale M) pour la Marine française. Ses deux avions sont identiques à 90%.

- Les empennages canard pilotés associés à la voilure delta procurent au Rafale une maniabilité en combat inscrite dans un domaine de vol allant de +9 à -3G, la limite étant fixée à 11G en cas de nécessité. Ces empennages permettent d’atteindre des vitesses de décollage et d’atterrissage très faibles, de l’ordre de 115 kt (200km/h), autorisant l’avion à se satisfaire de pistes ne dépassant pas 450m.

- L’équipage dispose d’une visualisation tête haute (VTH) holographique de type HUD sur laquelle s’affichent les paramètres de vol, et d’une visualisation tête moyenne (VTM) présentant la situation tactique sur un écran à cristaux liquides couleur. La VTM comprend également deux écrans à cristaux liquides couleur, tactiles et interchangeables dédié à la navigation et à l'armement. Le système de protection avancé et intégré SPECTRA développé par Thalès et EADS a atteint un niveau opérationnel inégalé à ce jour.

- Les sièges éjectables 0-0 Martin-Baker Mk16F sont inclinés à 29° pour que les pilotes puissent mieux supporter les G.

- La motorisation du Rafale est confiée à deux réacteurs modulaires M88-2, des réacteurs à double double corps et double flux qui offrent un rapport poussée/masse élevé et de fortes accélérations. Ces réacteurs permettent au Rafale en configuration défense aérienne (Missiles et ventral de 1 250l) d’accélérer en supersonique sans usage de la PC (Super-croisière). De même, le Rafale Marine peut accélérer avec six missiles air-air MICA jusqu’à 1.4 M sans usage de la post-combustion. Le 28 avril dernier, le ministère de la Défense indien a retenu le Rafale comme candidat potentiel dans le programme MRCA.


RAFALE C


RAFALE M


REGIONAL JET CRJ700


REIMS AVIATION F406


ROBIN R2160


ROBINSON R44


S-70 I


S-92


SA300 STARDUSTER


SAAB 2000


SOLAR IMPULSE


SUPERJET 100


T-6C

Le Beechcraft T-6A Texan II est avant tout un avion d’entraînement à turbine produit par la société Raytheon Aircraft Company qui s’appelle maintenant Hawker-Beechcraft. Il a été baptisé du nom du célèbre T-6 Texan qui a formé des générations de pilotes avant, pendant et après la deuxième Guerre mondiale.

Le T-6A est en service dans l’US Air Force pour l’entraînement primaire des pilotes de chasse, et dans l’US Navy pour l’instruction des NFO (Joint Naval Flight Officers) et des CSO (Combat System Officers). Ils ont remplacé les T-37 Tweety birds dans l’US Air Force et les T-34C Turbo Mentor dans la Navy.

Le Texan II est un avion très démonstratif, sûr, et parfaitement adapté à l’entraînement de base. Avec une vitesse maxi de 585 km/h et une cellule pouvant supporter de +7G à -3,5G, il permet d’effectuer la plupart des figures de la voltige moderne et de simuler des combats aériens, tâche habituellement confiée à des avions beaucoup plus onéreux à l’heure de vol.

Le T-6B, extrapolé du T-6A, a été adapté à l’entraînement avancé des pilotes de chasse ; à ce titre, il dispose d’une avionique similaire à celle des avions de combat modernes avec écrans multifonctions, HUD, et répond au concept HOTAS ou 3M (Mais sur Manche et Manette).
Le T-6C, qui vole devant nous aujourd’hui, est un T-6B auquel Hawker-Beechcraft a rajouté deux points d’emport humides sous voilure autorisant l’emport de réservoirs supplémentaires.

Les avions d’entraînement de la gamme T-6 sont actuellement en service dans 20 pays différents. Choisis au départ par l’USAF et l’US Navy dans le cadre du programme JPATS (Joint Primary Aircraft Training System), ils ont été sélectionnés par le Canada, la Grèce, l’Irak et Israël pour la formation de leurs pilotes. Quatre T-6A Efroni (Alouette) volent au sein de la patrouille nationale israélienne à Hatzerim (Auparavant sur Fouga).



TBM700


TBM850


TECNAM P2006 T


TIGRE


WESTLAND SEAFIRE MK XVII

- Fin 41, début 42, l’Amirauté britannique réfléchit à une possible modification du Spitfire. Fin 41, 48 Spitfire LF MkVb reçoivent une crosse d’appontage ; ainsi nait le premier Seafire Mk 1b qui deviendra le premier d’une longue série de Spitfire embarqués pour la Fleet Air Arm. Ces Spitfire reçoivent une voilure repliable, une crosse d’arrêt et un train d’atterrissage renforcé. Hélas, la voie du train est trop étroite pour un avion embarqué ce qui sera le talon d’Achille du Seafire et la cause de nombreux accidents.

- La surcharge provoquée par ses modifications modifiait le centre de gravité de l’avion qui devenait difficilement pilotable aux basses vitesses. C’est donc dans la phase critique de l’appontage que les Seafire ont connu le taux d’attrition le plus fort, contrairement aux Hellcat et Corsair américains qui avaient été conçus dès le départ pour opérer à partir de porte-avions. Ils étaient donc beaucoup plus robustes, cette robustesse étant compensée par une puissance supérieure. Les derniers Seafire produits, dont fait partie celui qui vole devant nous, étaient équipés du célèbre Rolls-Royce Griffon qui aux performances largement supérieures à celle du Merlin équipant les premières séries.

- Le SX 336 a été construit à Yeovil chez Westland, et a été réceptionné par la marine anglaise le 3 mai 1946. Il a achevé sa carrière opérationnelle en 1954 pour finir chez un ferrailleur. C’est en 1973 qu’on le retrouve chez un autre ferrailleur de Warrington, dans le Lancashire, en compagnie des restes du SX 300. Récupéré et remis en état de vol par Peter Wood en 1989, il vole jusqu’en 2001 dans le milieu des meetings. En 2001, il est vendu à son propriétaire actuel, Tim Manna qui lui fait subir à Cranfield une grande visite complète. Il reçoit en 2003 sa nouvelle immatriculation G-KASX (KA pour Kanset Aviation et SX pour SX 336). C’est au cours de sa dernière immobilisation sur le terrain de Turweston en 2006 qu’il a retrouvé ses couleurs d’origine, celles qu’il portait au sein de la Fleet Air Arm. Il est maintenant basé à Duxford.


Source des informations techniques : Fiche de présentation en vol du Salon du Bourget 2011.

 

 
  Copyright © 2004 - 2017 Harrypilote | Conception Site :LES ARTS PRODUCTION| Mentions Légales | Plan du site